Nous vieillissons tous. La question de l’âge nous touche donc immédiatement, ce que nous refusons souvent, notamment en tenant à distance les personnes dites âgées. Enfermés dans différentes structures, plus ou moins carcérales, nos anciens sont infantilisés, humiliés – oubliés.

Faire sonner une guitare et un ampli à lampes dans ces lieux, voir les regards s’illuminer, même brièvement, sentir les corps réagir au rythme, voilà qui donne vie à la musique.

 

« Répertoire d’époque » :

–    La vie en rose
–    L’eau vive
–    Que reste-t-il de nos amours ?
–    Mon amant de Saint-Jean
–    J’attendrai
–    Padam
–    Les feuilles mortes
–    Roses de Picardie
–    Ménilmontant
–    C’est si bon
–    La foule
–    Tico-Tico

 

 

 

Publicités